Les petites annonces gratuites sur TNN

Postez gratuitement votre petite annonce sur tananews
http://annonces.tananews.com
Andilana Noel

La sortie de crise, selon le “Tanora MFM”

Propositions du "Tanora MFM".

Propositions du "Tanora MFM".

La crise vécue a Madagascar depuis bientôt 24 mois, politique à l’origine, mais devenue actuellement économique et sociale, par sa persistance et ses impacts, trouvait sa source moins dans un mouvement dirigé par le maire d’Antananarivo que dans un complot organisé avec une fraction de l’armée.

L’existence d’un coup d’Etat, assorti de faits de corruption de haut niveau, semble actuellement incontestable, compte tenu des révélations de divers véritables acteurs militaires et/ou civils.

FTHM BPO

Dès lors, il y a eu à Madagascar, un changement de pouvoir foncièrement antidémocratique.

Les accords de Maputo, élaborés sous l’égide de la Communauté internationale, complétés par l’acte additionnel d’Addis-Abeba, malgré l’apposition de signature en bonnes et dues formes des parties prenantes, n’ont reçu aucune application du fait de la mouvance Andry Rajoelina (non adimpleti contractus) et du fait également de l’absence de force exécutoire des dits accords;
Tous les efforts consentis, tant au niveau international que national, en vue du retour a l’ordre constitutionnel, n’ont pas permis, jusqu’à nos jour, de trouver une solution idoine pour une sortie de crise.

Par ailleurs, les autorités de fait adoptent une attitude inspirée de « la politique d’autruche », visant fondamentalement à mettre tout le monde, y compris la Communauté internationale, devant le fait accompli.

Cependant, la même Communauté internationale n’a jamais reconnu les décisions et autres démarches unilatérales de la HAT.
Il en est ainsi du Référendum constitutionnel du 17 novembre 2010. Pour des raisons de pure convenance diplomatique, Dr Leonardo Simao n’a pas voulu polémiquer publiquement sur la non-reconnaissance de la constitution qui en est issue. En effet le refus d’accepter la validité de ladite constitution implique la suppression de l’intérim de la présidence de la République par le régime de fait et par conséquent, la suppression de tout semblant base de légalité du pouvoir de fait.

La Constitution, qualifiée à tort comme celle de la IVème République, n’est en réalité qu’un subterfuge de la HAT pour extorquer une légitimité introuvable et non justifiée et par conséquent, en vue d’induire en erreur la Communauté internationale.

Outre non-adhésion à son contenu, la question se pose en effet de connaître l’utilité d’une Constitution si on n’a pas la volonté politique d’appliquer. A quoi bon l’avoir fait adopter si les négociations pour la mise en place d’une véritable Transition ne sont pas encore épuisées.

La feuille de route élaborée par le Dr Leonardo Simao paraît très ambiguë sur son contenu et dont la mise en œuvre aurait institué une royauté Rajoelina a Madagascar.

La recherche de solutions doit s’inspirer des principes de la défense des droits de l’Homme et du développement du processus de la normalisation démocratique.

Aussi est-il proposé, pour la mise en place d’une authentique Transition neutre, inclusive et consensuelle, la recomposition, au lieu d’un simple élargissement de toutes les Institutions de la Transition.

Le processus sera volontairement progressif dans un souci de sérénité et d’apaisement.
Il consistera notamment à:

1- mettre en place un Parlement Bicaméral recomposé, dont l’ossature est constituée des anciens membres élus démocratiquement;

2- désigner, au niveau conjoint du CT et du CST, un Premier Ministre qui sera chargé de former un Gouvernement.

Le gouvernement d’Assemblée et d’union nationale ainsi formé disposera des pleins pouvoirs d’Etat pour mener à bien les missions qui lui seront confiées et particulièrement pour préparer, en collaboration avec la CENI, des élections réellement libres, transparentes et crédibles.

Par conséquent, la présidence de la Transition sera, à terme, une fois que le Premier-Ministre sera en mesure d’exercer la plénitude de ses fonctions, transformée en Praesidium (une direction avec à la tête, plusieurs personnes ou plusieurs entités).

Le Praesidium sera composé des quatre chefs de mouvances et dispose de fonctions essentiellement honorifiques.

Le Comité de réconciliation National sera mise en place.

Les autres Institutions : CENI, HCC, seront revues dans leur composition respective.

Par ailleurs, au titre des mesures d’accompagnement et dans le cadre de la promotion de la démocratie, il est souhaitable et judicieux d’apporter les soutiens techniques et financiers nécessaire au FFKM.

En effet, la FFKM, dont les bases sont éparpilles dans tout le pays, est la seule organisation non-gouvernementale qui dispose d’une couverture nationale.

A ce titre, elle est la plus indiquée et la plus représentative de la société civile malgache qui est sollicitée pour assumer le rôle d’observateur des élections.

© TANANEWS.COM - Tous droits réservés - Reproduction interdite sans autorisation préalable - Tout contrevenant s'expose à des poursuites judiciaires

D'accord, pas d'accord ? Réagissez - 10 réactions

Max31 dit :

Autant de bon sens fait rêver …

Rever voila ce qui reste aux bons penseurs qui pense que l’on peu se débarrasser de la hat par le dialogue ….

[Répondre]

Alidera A.R. dit :

Le « Tanora MFM » est… je ne sais pas quoi dire!!!

Ce qui est sûr c’est qu’ils n’ont pas vu venir cette crise après les déclarations de leur chef le 28 juin 2008!!! Ah si, Manandafy en avait parlé ce jour là… coalition libérale avec le prostitué « gauchiste » Leader Fanilo de Razafimahaleo oblige!!! N’était-ce ps que le MFM se faisait volé des votes par le TIM??? Et pour lesdits votes, preuves dans les puits, Manandafy avait donné des ailes à l’opposition…

Quelle manière de faire de la politique!? Mitolona ho an’ny Fanjakan’ny Madinika e!!!

[Répondre]

Alidera A.R. dit :

Nanjaka ihitsy tokoa ny madinika roa taona izay…

[Répondre]

Pov de nous dit :

+1 Max31: Tout à fait d’accord « Autant de bon sens fait rêver » !!!!

Tanora MFM!!!! Vous valez plus que ce Dr Sima0 et ces Pov politicards qui s’accrochent pour se farcir les poches !!!

[Répondre]

Alidera A.R. dit :

Pov de nous,

Alors, c’est vraiment pov de nous…

[Répondre]

jaongita dit :

Le MFM un drole de parti politique , un drole de demarche politique , toujours un PERDANT dans le processus politique malgache dont la strategie de coup de geule n’est jamais payant depuis 40 ans .On dirait qu’un NUL alias Tavantsoavaly est à la tete de ce parti….., un nul qui se fait deshabiller par Charles un NUL comme lui.

Je ne comprend pourquoi un vestige de poignet des jeunes y croient encore …..

[Répondre]

RAMORONIMANIA dit :

Est-ce que la scénario 1991 GVTD peut-être réédité dans un contexte où le Président de la HAT n’a aucune légalité ni légitimité. Mais pourquoi pas si cela peut nous sortir de cette crise merdique à ne plus finir. J’ai confiance au MFM pour leur force d’idée et de proposition.

Max31 tire vite des conclusions hâtives. Examine d’abord la proposition des rares partis qui ne change pas de tracée et de veste.

[Répondre]

fozakiller dit :

Ny mampalahelo dia tsy misy mpihaino ianareo na dia hivazavaza etsy sy eroa aza. ny radio moa efa lasan’ny empire dj, Indrisy….

[Répondre]

Verohanitra dit :

Votre analyse est bien menée mais décevante en fin de compte. Vous mettez l’accent sur les circonstances qui ont conduit AR au pouvoir et pourtant vous maintenez les institutions qu’il a érigées.
Pour nous, un seul mot d’ordre : le FAT, ses sbires et ses acolytes doivent dégager pour laisser la place à des patriotes qui ne vendent pas Madagascar aux étrangers. Il a eu sa chance pour avoir un gouvernement de consensus au temps de Maputo, il n’en a pas voulu et a tout rejeté en bloc y compris ses signatures.
Maintenant c’est le FAT avec ses pompes et ses oeuvres qui doivent DEGAGER.

[Répondre]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Votre commentaire n'apparait pas ? Lisez ceci