Comment acheter une voiture d’occasion à Madagascar ?

Comment acheter une voiture d'occasion à Madagascar ?

Comment acheter une voiture d’occasion à Madagascar ?

Pour acheter un véhicule à Madagascar, vous disposez de différents moyens. Dans les petites annonces des journaux papier, les plus courants étant les petites annonces dans le journal Vidy Varotra, les annonces de l’Express de Madagascar ou encore celles de Midi Madagascar.

Vous pouvez également parcourir les petites annonces sur internet, sur les sites comme Moov ou Orange Madagascar.

Si vous avez du temps, vous pouvez également vous rendre directement sur le terrain, les voitures sont directement exposées sur des sites comme Analakely, Ampefiloha ou au Marais masay.

Pas toujours évident d'acheter une voiture à Analakely

Pas toujours évident d’acheter une voiture à Analakely

L’achat d’une voiture d’occasion doit faire l’objet de certaines précautions, que nous allons détailler en 6 étapes :

  • l’état de la carrosserie
  • le moteur
  • l’embrayage
  • les équipements et les options proposés
  • le test sur route
  • les papiers du véhicule

L’état de la carrosserie

L’aspect visuel et extérieur du véhicule est certes important, mais il ne suffit pas. Les Malgaches sont passés maîtres dans l’art de « camoufler » les carrosseries et il n’est pas rare, sous une belle peinture, d’avoir en fait affaire à une épave.

Attention aux épaves maquillées

Attention aux épaves maquillées

Si vous n’avez aucune connaissance mécanique, faites vous accompagner d’un garagiste ou de quelqu’un qui « s’y connaisse ».

Les voitures d’occasion sont rarement accompagnées d’un livret ou d’un carnet d’entretien donc il est très difficile d’avoir un historique des travaux qui ont été effectués sur le véhicule et de celles qui sont donc à prévoir.

Comme nous l’avons vu, l’état de la carrosserie constitue une étape. Vérifiez bien que sous la peinture ne se cache pas un véhicule déjà accidenté.

Pour ce faire , vérifiez bien l’alignement des différents éléments de la carrosserie : portières, ailes, capots, tout doit être parfaitement aligné. Le cas échéant, cela signifie que le véhicule a peut-être déjà subi de gros chocs.

Vérifiez également s’il n’y a pas de rouille sur la carrosserie, dans l’habitacle.

Le moteur

Deuxième étape, le moteur. Un bon garagiste pourra, dès les premiers tours moteurs, évaluer l’état de santé de celui-ci. Une grosse fumée blanche, noire, bleue, à l’échappement, un bruit, cliquetis anormal, des grosses traces d’huile moteur sont autant d’indices sur la mauvaise santé de celui-ci, donc des frais sont à prévoir.

Une belle peinture

Malgré une belle peinture vous aurez toujours des frais à prévoir

Les voitures d’occasion à Madagascar ont généralement plus de 7 ans. D’une manière générale, des frais seront toujours à prévoir sur le moteur, le plus simple va du changement de la courroie de distribution aux cas les plus graves c’est-à-dire le démontage intégral du moteur pour y remplacer des organes usés : joint de culasse, joints de soupapes, segments, chemises, pistons, etc.

En ce sens, le mécanicien aguerri qui vous accompagnera lorsque vous visitez les voitures sera à même de déterminer l’état du moteur.

Astuce : si vous ne connaissez personne, munissez vous d’un compression mètre pour relever les compressions du moteur et avoir ainsi une idée sur son état de santé.

L’embrayage

Après la carrosserie et le moteur, l’embrayage. Un kit d’embrayage coûte cher, jusqu’à plusieurs millions d’ariary donc il convient de vérifier que l’embrayage et éventuellement le câble d’embrayage sont en bon état.

Les vitesses doivent bien passer, sans (trop) de bruit, la boîte de vitesse ne doit pas accrocher, la pédale d’embrayage ne devrait pas être trop dure. Si vous parvenez à démarrer en 3ème avec le frein à main et ce sans caler, un remplacement de l’embrayage voire du volant moteur sont à prévoir, donc frais importants en plus.

Les équipements et les options proposés

Autres éléments à prendre en compte : vérifiez que tous les « gadgets » électriques et électroniques marchent bien. Vitres électriques, chauffage, climatiseur, sièges électriques, tableau de bord, toit ouvrant, vérifiez que toutes les options annoncées sont bien fonctionnelles.

Par exemple si le vendeur annonce que le véhicule dispose de la climatisation, mais que la recharge est vide, cela peut signifier qu’il y a une fuite quelque part et donc, au final, la climatisation n’est pas disponible et nécessitera des travaux onéreux pour la remettre en état.

Contrôlez également les niveaux de fluides du véhicule. Un manque d’huile signifiera que le moteur « mange » de l’huile ou qu’il y a une fuite quelque part.

Idem pour le liquide de refroidissement. Un problème d’eau ou d’huile peut également signifier une durite cassée, un joint de culasse fatigué, une pompe hors service, voire plus, donc travaux en perspective.

Pour les modèles de voiture plus récents, faites bien attention à l’électronique embarquée : pour certains modèles, une panne électronique peut se traduire ultérieurement par des problèmes de gestion moteur, voire des pannes. Avant votre achat, renseignez vous sur les forums de discussions pour connaître les pannes les plus courantes sur le modèle de véhicule que vous souhaitez.

Le test sur route

Le test sur route du véhicule enfin. Premier test à effectuer, sur les routes en pavé d’Antananarivo. Si vous êtes à Analakely par exemple, dirigez-vous vers Antsahavola puis remontez les pavés de la route jouxtant le restaurant Sakamanga, passez à Isoraka-Antaninarenina et redescendez sur les pavés passant devant l’Ambassade de France.

Le test sur pavés vous permettra d’entendre des bruits éventuels sur les trains roulant du véhicule, révélateurs de problèmes de silent blocs, d’amortisseurs, etc. Donc des frais à prévoir. Ce test vous permettra également de vous faire une idée sur l’état général des amortisseurs et donc de savoir s’il faut envisager de les changer ou pas. Idem pour les pneus.

Autre test routier à effectuer une fois que les tests sur pavé auront été faits, le test de vitesse. Choisissez une route où vous pourrez accélérer franchement, comme sur la route digue ou le marais Masay par exemple.

Une bonne accélération vous permettra d’avoir une bonne perception du véhicule en général : performances du moteur, état de l’embrayage, état du train avant, tenue de route, etc.

Les papiers du véhicule

Une fois que vous aurez effectué l’ensemble des vérifications et des tests mécaniques, vérifiez ensuite que le véhicule appartient bien au vendeur ou qu’il est bien autorisé à le vendre. Contrôlez les identités sur la carte grise, le certificat d’assurance, le certificat de contrôle technique. Dans l’idéal tout devrait être au même nom, si ce n’est pas le cas, méfiance.

Assurer sa voiture à Madagascar

Méfiez-vous également des véhicules qui sont encore immatriculés à l’étranger : cela n’est pas forcément une arnaque mais signifie des frais supplémentaires pour les immatriculer en local, à Madagascar.

Le kilométrage affiché par le véhicule est certes un élément d’information, mais il n’est pas pertinent ni significatif. D’une part, c’est un affichage qui peut être trafiqué et d’autre part, le kilométrage n’annonce pas les travaux d’entretien qui ont déjà été effectués sur le véhicule.

Ainsi, une voiture d’occasion qui affiche 100 000 kilomètres, mais très peu entretenue pourra s’avérer moins intéressante qu’un autre modèle qui affiche 200 000 kilomètres, mais qui aura été parfaitement entretenue et sur laquelle vous aurez donc très peu de frais à prévoir.

Tandis que sur le modèle à 100 000 kilomètres, certes vous aurez peut-être moins de kilomètres, mais vous aurez malheureusement davantage de travaux à prévoir.

Concernant le prix, enfin, il n’y a pas de côte Argus à Madagascar. Les frais de transport, taxes et droits de douane font que les véhicules envoyés et vendus à Madagascar sont beaucoup plus chers qu’en Europe.

En regardant les petites annonces concernant la marque et le modèle de véhicule que vous souhaitez acquérir, vous aurez déjà une première idée de la valeur du véhicule que vous convoitez.

L'estimation n'est pas toujours possible

L’estimation n’est pas toujours possible

Il ne vous restera plus qu’à négocier avec le vendeur pour obtenir un bon prix.

© TANANEWS.COM - Tous droits réservés - Reproduction interdite sans autorisation préalable - Tout contrevenant s'expose à des poursuites judiciaires

D'accord, pas d'accord ? Réagissez - 11 réactions

mraj dit :

Excellente article! en y lisant attentivement, je crois que je ne vais pas me précipiter a acheter au premier coup d’oeil 🙂

[Répondre]

admin dit :

@mraj, et bé quelle rapidité 😯

Cet article, “planqué”, fait partie d’une nouvelle rubrique sur TNN et devait être annoncé un peu plus tard : vous l’avez deniché comment ? 🙂

[Répondre]

Tsisdinika dit :

Ne croyez surtout pas à l’affichage de kilométrage, digital ou pas. Les mpibizina de Tana peuvent facilement faire descendre un 200.000 km en 70.000 km. Quelque fois, ils le font faire au départ, en Europe même.

[Répondre]

admin dit :

@Tsisdinika, effectivement. Et d’ailleurs je dois avoir dans mes cartons l’appareil qui le fait 🙂

Ceci étant, comme dit l’article, ce n’est pas le kilométrage le plus important mais les travaux déjà effectués sur l’auto. L’entretien quoi.

[Répondre]

Andrianiaina dit :

Une voiture ayant connu aussi plusieurs propriétaire donc plusieurs mains est aussi problématique. Si cela se présente alors l’entretien de la voiture est différente d’un proprio à un autre ce qui est problématique.
Je préfère ainsi acheter les yeux fermés une voiture de 1995 en état de marche et avec une date de confection de la carte grise en 1995 (donc un seul proprio depuis 1995) que d’acheter en vérifiant par ici et par là une voiture de 1995 mais dont la date de confection de la carte grise n’est pas 1995. Dans ce dernier cas, plusieurs propriétaires sont passés par cette voiture. Méfiance donc quant à l’historique de la voiture.

[Répondre]

Navalnar dit :

Bref, il faut s’y connaitre

[Répondre]

peutmieuxfaire dit :

Bonjour,

Que pensez vous de mada-infinity.com pour acheter une voiture coréenne

merci

[Répondre]

admin dit :

@peutmieuxfaire, kya et hyundai c’est pas mal ça. Leurs prix sont compétitifs et après c’est comme toute voiture d’occasion, mettre en application les conseils donnés dans l’article.

[Répondre]

peutmieuxfaire dit :

@admin, ok merci

[Répondre]

tan dit :

Bon article; bons conseils. Faut tjrs se méfier des arnaqueurs. Seul problème mécano égal commerce donc faut apprendre toi même.

[Répondre]

ikot dit :

quels sont les dossiers à fournir pour une mutation de voiture, suite à une achat de voiture d’occasion, immatriculé tanà, acheteur et vendeur résident tanà? d’avance merci

[Répondre]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire n'apparait pas ? Lisez ceci