Hery Rajaonarimampianina : ambiance de fin de règne

Il serait peut-être temps de s’enlever les mains des poches ?

A peine 5 semaines après les discours auto congratulants et quasi masturbatoires de Iavoloha, les réalités ont très vite rattrapé le locataire actuel du Palais d’Etat.

Côté social, nous n’avons jamais été aussi près d’une bonne petite explosion de la cocotte minute. Un kilo de riz à 2000ar, des PPN, légumes qui flambent, une Jiramaty avec un pied et demi dans la tombe, des vindictes populaires un peu partout dans tout Madagascar, le constat est sans appel : tout le monde en a marre des gouvernants actuels.

Hery Rajaonarimampianina est très certainement un bon comptable mais en tant que Président de la République, il ne vaut pas un clou.

Aucune vision de l’avenir, une gestion à la petite semaine en mode épicier des affaires nationales, aucun esprit d’initiative pour créer de la valeur ajoutée et donc de la richesse : le verdict après 3 ans de gouvernance est sans appel,  l’habit présidentiel est trop grand pour lui, il n’a tout simplement pas les qualités pour être un bon Président de la république.

Nous ne parlerons même pas de son entourage crapuleux qui songe davantage à se remplir les poches au maximum, au lieu de le conseiller efficacement dans sa mission.

Mais personne n’a obligé non plus M. Rajaonarimampianina a prendre toutes ces créatures bizarres dans son staff : il a choisi lui-même ses collaborateurs, tout seul comme un grand. Sur avis très certainement  de sa (Première) dame mais là encore, personne ne l’a obligé à en faire sa première dame. Hery Rajaonarimampianina a sans doute oublié que derrière chaque grand homme se cache toujours une grande femme. Et par conséquent s’il n’y a pas de grand homme c’est parce-qu’il n’y a pas de grande femme.

Outre ce contexte social à la dérive, l’économie en prend également le même chemin. Ce pays ne présente aucun attrait, aussi bien en termes d’investissements étrangers que d’entrepreneuriat local : tout n’est que corruption, bizbizina, magouilles et trafics. Et quand l’économie va mal, tout va mal. Pas d’emplois, pas d’embauches : que du chômage et de la débauche, avec augmentation exponentielle de la délinquance.

La population en a marre et ne voit rien du bien-etre qu’on lui fait miroiter de Sommet en Sommet. Pire, tout se dégrade chaque jour qui passe, tout est devenu un luxe dans ce pays qui agonise.

Et cerise sur le gâteau, ces gens là ont encore le toupet de vouloir se représenter devant le peuple en 2018. En pensant donc qu’il suffit de refiler quelques PPN et quelques bananes pour tenter de faire oublier qu’ils n’ont rien foutu depuis qu’ils sont au pouvoir.

Mais la multiplication des vindictes populaires, pas seulement à Tana mais dans tout le pays démontre clairement que les babakoto, même s’ils sont au bout du rouleau, ne croient plus en cet État ni en la Justice. Une fureur populaire qui se manifeste donc sporadiquement et qui à chaque instant menace d’exploser pour de bon.

En attendant donc le prochain petit incident qui mettra définitivement le feu à la poudrière.

© TANANEWS.COM - Tous droits réservés - Reproduction interdite sans autorisation préalable - Tout contrevenant s'expose à des poursuites judiciaires

D'accord, pas d'accord ? Réagissez - 15 réactions

pelouze dit :

bonne synthese

mpijery dit :

Un indicateur de plus pour savoir que ce régime est nul de chez nul: il a réussi à faire regretter par certains la catastrophe qui nous servait de transition

Verohanitra dit :

@mpijery, ce régime est nullissime mais je ne regretterai en rien son précédent, à savoir la transition. En attendant les prochaines élections et en craignant une éventuelle explosion sociale, nous prenons en main notre vie sans attendre une amélioration venant de ces dirigeants sans foi ni loi.

sotasota dit :

Il n’est pas le seul responsable. Il fait partie des 109 sanctionnés comme DJ.
Pour rappel, Dj et Rajao ce sont les mêmes.

mpijery dit :

@sotasota, en effet, il ne faut surtout pas l’oublier

mclient dit :

@mpijery, on n’oublie pas. Mais on se concentre sur celui qui est au pouvoir depuis 3 ans.

The Man dit :

@sotasota, Ry hajiolahy mitalaho mafy ho atao mpanohitra fa aoka tsy ho adino fa mihoatra lavitra ny fitsaram-bahoaka ny mendrika an’ireny fozaorana mpamotika firenena ireny!

Rainitsara dit :

Si Hery était prezida par hasard et qu’ils veulent remettre celui en haut à droite au pouvoir, Dada aimerait s’y voir.

babakaty dit :

@Rainitsara,dans la chanson de Samoela ,celui en haut à droit est un…con

Rainitsara dit :

@babakaty, conandry ?

LaPremiereFois dit :

Bon résumé de la sitiation. La crainte est de voir durer cette période de fin de règne, le temps que les hommes en uniforme maintiennent le couvercle sur la cocotte.

admin dit :

@LaPremiereFois, la Transition de Lapinou a bien réussi à perdurer 5 ans

raossy dit :

Tant qu’il y aura suffisamment de malettes et des sous pour payer les galonnés de pacotille, la fin de règne va s’éterniser. Vu qu’il ne reste plus grand chose, la prochaine étape va consister à forcer les karana à cracher dans la bassine. A moins que les karanas ont déjà choisis un autre camp plus sûr.

namana2 dit :

nofitahin i Andry Rajoelina sy ny TGV izy no tena marina satria dia izy no mihinana sy mizaka ny maloto navelan i tgv sy ny forongony…

Terakaly, teraka t@ aly dit :

@namana2, Ny fitaka eo ihany (raha tena izay no azo hilazana azy), fa izy mihintsy no « dindery » hoy ny filazan’ny tavaratra azy izay

Votre commentaire n'apparait pas ? Lisez ceci