Mise en place d’une « politique nationale de la diaspora »

Décidément elle y tient à sa diaspora la Ministre des Affaires étrangères.

Pour notre part nous avons déjà donné notre sentiment sur la diaspora, nous n’allons pas radoter ad vitam sur le sujet.

Et si on commençait plutôt par nommer nos ambassadeurs ? A moins qu’il ne reste plus grand chose dans les caisses ?

© TANANEWS.COM - Tous droits réservés - Reproduction interdite sans autorisation préalable - Tout contrevenant s'expose à des poursuites judiciaires

D'accord, pas d'accord ? Réagissez - 6 réactions

Sid Marlowe dit :

Tsy akatoavin’ ny firenena matanjaka io fitondrana io ary tsy mbola manana soso-kevitra momba ny honitra ho an’ ireo fananana voaroba sy nodorona t@ ny 2009. Hany ka tsy mety mandray ambasadera miesona I Alemaina sy Amerika. I Frantsa tsy sahy! Na tany fivorian’ny mpamatsy vola tany Paris aza. Izany no tsy maintsy natrehan’ I Rajaonarimampiesona tany @ ny maha ambassadeur intinérant azy.

kalita dit :

@Sid Marlowe, +1, ny anarana betsaka no and-doha, saingy tsy lany match. inona no ivakian’i béa loha amin’ny diaspora, ny fahantrana eto aza tsy voafehiny. ny marina dia i lafrantsa no manery azy (sady mandoa vola) hanao an’io tetik’asa io. izany hoe : ny vahiny no mibaiko ny zavatra ataon’ny hvm. resa-ke fotsiny ny an-draja(k)o miseho ho manana fahalalahana. efa tao amin’ny ceni i béa no rajakom-bazaha.

mangableu dit :

Pourquoi une politique nationale? J’ai rien compris

Une politique nationale pour ruiner aussi la diaspora qui a economisé durement quelques sous a l’étranger pour la retraite ?

Lemaizina dit :

« nationale » ? pour des gens qui ne sont même pas présents sur le territoire… national?

Lemaizina dit :

Ambassadeurs: les actuels veulent rester sur place! la preuve, leurs femmes se sont constituées en association!

Votre commentaire n'apparait pas ? Lisez ceci