Author: admin

Certains ont la suite dans les idées

Certains ont la suite dans les idées

L’on pourrait même y déceler une certaine fibre artistique ? Oui oui, nous sommes bien à Antananarivo. Et où plus précisément?

Oui, bravo pour ces installations solaires d’Ampasika-Anosipatrana

Oui, bravo pour ces installations solaires d'Ampasika-Anosipatrana

Vous vous rappelez, c’était le titre de l’un de nos editoriaux il y a tout juste un an ? Un an après,  nous radotons donc encore une fois : Oui, bravo pour ces installations solaires d’Ampasika-Anosipatrana, l’une des rares réalisations utiles que nous retiendrons de la Transition d’Andry Rajoelina. Lire aussi : Oui, bravo pour

Ô un nostalgique de Tiko

Ô un nostalgique de Tiko

Un nostalgique ou un irréductible? 🙂 Ceci étant les produits Tiko c’était quand même une classe au dessus des produits caca boudin disponibles aujourd’hui sur le marché. Et où sommes nous aujourd’hui? Oui, dans les embouteillages certes mais où plus précisément?

Le problème de Madagascar ce sont ses dirigeants politiques

4786-1

Cette phrase, cet argument, quand ce n’est pas la faute de la France ou celle de mon gardien, on l’entend systématiquement quand on commence à essayer de rechercher et de discuter les causes de notre pauvreté et notre sous-développement chronique. Le problème de Madagascar ce sont ses dirigeants politiques Oui certes il y a une

Les Malgaches : des barbares qui s’ignoraient ?

Le gasy babakoto est donc devenu le gasy mpamono olona

Jusqu’ici nous avions utilisé le nom babakoto pour nous moquer ironiquement du Malgache et de ses tares mais aujourd’hui nous n’avons plus envie de rire du tout. Les faits divers, les assassinats, les kidnappings, les meurtres crapuleux remplissent désormais quasi quotidiennement les colonnes des journaux d’information. Bye bye le mythe du gentil Malgache souriant, accueillant,

Monsieur le député a besoin d’un 4X4 à 100 millions ar pour constater les réalités et les besoins de sa circonscription ?

4755-1

On va lui faire faire des économies à monsieur le député alors. Voici les réalités dans votre circonscription monsieur le député. Photo Facebook Gerard Mahadimby – « Ecole » à Manakara Monsieur le député, avec vos 100 millions ar, les 40 enfants sur cette photo auront peut-etre un jour une chance de ne plus être babakoto. Mais

Je répare ma voiture au milieu de la route

4753-1

Je répare ma voiture au milieu de la route Bah oui c’est comme ça, je suis à Babakoto Land, je fais ce que je veux, quand je veux, où je veux. Et d’ailleurs où sommes nous ?

A moins de 10 000 ar t’as plus grand chose

A moins de 10 000 ar t'as plus grand chose

Quand on voit ça la première question qui vient à l’esprit c’est : « Comment font les pauvres » ? Et bien ils ne mangent pas de saucisse tout simplement. Et où sommmes nous ?

Et pourtant si l’on était resté colonie française

Inconcevable à Babakoto Land

Encore un editorial sulfureusement provoquant de TNN ? Oui certainement. Et pourtant. Et pourtant si l’on était resté colonie française, l’on ne serait certainement pas parmi les 10 derniers pays les plus nuls au monde. Regardez, même les Comores, sur qui le Babakoto se gaussait il n’y a pas si longtemps de cela, sont devant

La mouvance Ravalomanana a-t-elle encore la cote ?

La mouvance Ravalomanana a-t-elle encore la cote ?

Oui la mouvance Ravalomanana a été  officiellement dissoute et nous y reviendrons dessus mais tout le monde aura compris ce que nous voulons dire : Marc Ravalomanana, son entourage, ont-ils encore la cote auprès des Malgaches ? Nous posons très directement la question et si nous la posons, c’est parce-qu’il y a bien entendu une

Incroyable, ils ont osé !

4431-1

Appeler sa boutique « Les 3V » c’était culotté quand même ! Mais il y a un gros indice qui indique clairement que l’on n’est pas aujourd’hui à Babakoto Land : le panneau sens interdit. Car les panneaux de signalisation métalliques n’existent plus à Babakoto Land, sans doute tous transformés en marmites. Donc à la question « Où

Traboina Land

Traboina Land

Les victimes de Chedza sont de plus en plus visibles à Antananarivo, depuis la route. Mais on s’en fout de ces gens là, il est plus urgent d’aller acheter les 4X4 à 12 milliards ar de nos chers (c’est le cas de le dire) députés. Juste pour information, il recommence à pleuvoir des cordes ce

Il y a des jobs de rêve comme ça à Babakoto Land

assemblée2

Encore un editorial court et tout en photos aujourd’hui. Manger Dormir Dormir encore S’extasier comme un enfant qui découvre ses jouets de Noël. Rouler dans des 4X4 à 80 millions ar On comprend mieux pourquoi on se bouscule au portillon du seza à Babakoto Land. TNN

12 000 000 000 ar pour acheter les 4X4 des députés !

Voila donc l'urgence nationale

On continue donc de marcher sur la tête à Babakoto Land.  Pendant que le pays se relève à peine des blessures occasionnées par le passage de la tempête Chedza, pendant que 130 000 personnes sont sinistrées, une cinquantaine décédées, pendant que la moitié du pays est sous la menace d’inondations . Pire, pendant qu’un grand

Antananarivo, une ville moche et dangereux d’y vivre

Au mieux on se casse une jambe, au pire on disparaît dans le trou - Photo FEM

Autant toutes les capitales dignes de ce nom dans le monde font les efforts nécessaires pour être dans le palmarès des plus belles capitales, autant Antananarivo fait partie des capitales les plus moches .. et des plus dangereuses à vivre. Banditisme, insécurité ? Oui aussi mais pas seulement. Aujourd’hui, nous allons bien entendu parler de l’actualité

La France : ah oui, plus de 200 naturalisations par jour quand même

La France : ah oui, plus de 200 naturalisations par jour quand même

A l’occasion de la cérémonie de la naturalisation du héros du 9 janvier 2014, M. Lassana Bathily, le Premier ministre français Manuel Valls et celui de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, ont lâché ce mardi 20 janvier un chiffre très intéressant sur le nombre de naturalisations et d’acquisitions de la nationalité française en 2014 en France : plus

Quelques planches, quelques tôles

Quelques planches, quelques tôles

Quelques planches, quelques tôles, quelques clous et hop j’ai mon épicerie. Par contre cette photo a été prise avant le passage du cyclone Chedza. Donc à l’heure actuelle on ne sait pas si ça existe encore 🙂 Et où sommes nous?

On t’avait dit que ta liberté s’arrête là où commence celle des autres

Et surtout elle va jusqu'où ?

L’affaire Charlie Hebdo n’est pas prête de trouver son épilogue comme le montre ces manifestations musulmanes dans le monde entier, qui réagissent violemment contre la Une du dernier numéro de l’hebdomadaire satirique. Comme nous l’avions anticipé dans notre premier editorial de cette année 2015, la France a bel un bien un problème entre liberté d’expression,

Mon Dieu, une épicerie malgache à peu près propre, claire

Mon Dieu, une épicerie malgache à peu près propre, claire

Ça change des bouhi bouhi à la Thenardier que l’on a l’habitude de voir à Babakoto Land. Qui plus est nous sommes aujourd’hui dans un quartier populeux. Où précisément?

Mais gouverner c’est prévoir bon sang !

Mais gouverner c'est prévoir bon sang ! Photo facebook FEM

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, mais nous avons vraiment envie de pousser un gros coup de gueule : gouverner c’est prévoir bon sang ! Il y a des choses invariables et invariants à Babakoto Land : tous les ans, qu’on le veuille ou non, ça reviendra inéluctablement. Quoi ? Et bien tous les ans,