Les petites annonces gratuites sur TNN

Postez gratuitement votre petite annonce sur tananews
http://annonces.tananews.com
Andilana Beach

Author: live

Intervention d’Andry Rajoelina : le MAPAR se redresse

Le MAPAR reprend la situation en main

Suite à l’intervention d’Andry Rajoelina pour remettre de l’ordre dans les affaires du , cette entité politique se redresse enfin de ses multiples échecs. Le MAPAR aura même réussi à faire tourner la situation en sa faveur à travers la réconciliation de ses membres. Regain de terrain au sein du régime Après la réconciliation de

TIM : réunification pour s’imposer aux élections

La réconciliation prime

La réunification du parti se poursuit dans la perspective de l’organisation du congrès national du parti et de la participation aux élections. Cette réunification serait incontournable pour faire face aux autres forces politiques. Les brebis égarées rappelées au camp La réunification du en préparation aux élections communales et régionales se poursuit lentement, mais surement. L’objectif,

Immunité et passeport diplomatique : les députés veulent devenir intouchables

Les députés font à leur guise

Un comité ad hoc a été mis en place à l’Assemblée nationale pour amender l’Ordonnance 2014/001 portant règle de fonctionnement de la Chambre basse. Ce comité a pris le soin d’abroger les dispositions pouvant être gênantes pour les députés. Restauration de l’immunité parlementaire Les propositions d’amendement ont été soumises sous prétexte d’un souci de l’indépendance

Syndicat des fonctionnaires : pour la transparence sur les salaires des gouvernants

Les fonctionnaires exigent la transparence

Le Syndicat des fonctionnaires de Madagascar revient sur la scène médiatique. Ils revendiquent à nouveau l’alignement de la grille indiciaire, mais aussi la transparence sur les salaires des gouvernants, de députés et des hauts employés de l’État. Pour la cessation de la définition hasardeuse des salaires Le syndicat des fonctionnaires de Madagascar trouve injuste que

Remblayage illicite de terrains : Edgard Razafindravahy monte au créneau

Remblayage sans l'aval de l'Apipa

Edgard Razafindravahy, ancien d’Antananarivo est monté au créneau pour démentir les informations selon lesquelles il aurait délivré des autorisations de remblai sur des terrains dans la Capitale. Il souligne que ces informations ne sont que pures diffamations. Edgard Razafindravahy se disculpe Edgard Razafindravahy crie à la diffamation et au lynchage médiatique par la TV Plus

Masse : le premier standard d’évaluation de la politique publique, en cours d’élaboration

Un outil de décision pour les dirigeants, mais aussi les citoyens

Le premier standard malgache d’évaluation de la politique publique est en cours d’élaboration. Les résultats des évaluations pourront servir de guide à la prise de décision des dirigeants et éventuellement, des citoyens. Un guide à la prise de décisions Le premier standard d’évaluation de la politique publique à Madagascar est en cours d’élaboration. Ce standard

UNDAF : 523,4 millions de dollars pour aider à atteindre les OMD

Se démarquer des anciens dirigeants

L’ a été approuvé et le protocole d’accord en ce sens a été signé hier 20 mai 2014 pour le déblocage d’un financement de 523,4 millions de dollars. Le programme s’étend sur une période de 5 années et sera bouclé en 2019. Les Nations Unies soutiennent le Le plan de mise en œuvre du a

Abdoulrassoul Yavarhoussen : ce baron de l’immobilier intouchable à Madagascar

Expulsion manu militari à Ankadimbahoaka

Quel média ou organe de presse de la Capitale n’a pas une fois évoqué le groupe Filatex dans un cas de litige foncier ? Ce groupe devenu un des leaders dans le secteur de l’immobilier traine une longue liste de litiges, d’infractions, d’accaparement de terrains et d’expulsions dans la Capitale. Le groupe Filatex, c’est des

Refus de déclaration de patrimoine : une infraction généralisée à la Constitution

"Devant Dieu, la Nation et le Peuple, je jure"

Jusqu’à ce jour, aucune déclaration de patrimoine n’a été déposée auprès de la Haute Cour Constitutionnelle. Il est en effet difficile pour l’exécutif d’obliger les députés à faire cette déclaration, alors que ses membres eux-mêmes refusent de la faire. Constitution de la IVe République (11 décembre 2010) Article 40. Les institutions de l’État sont

Ventes non facturées : jusqu’à 800 millions d’Ariary d’amendes

Des centaines de millions d'Ariary d'amendes

Les grossistes d’Analamanga, soutenus par ceux des autres régions continuent à contester les amendes qui ont été fixées pour non-facturation des ventes. D’après leur représentant Nicolas Ramiandrasoa, le montant des sanctions est faramineux, alors qu’aucune sommation n’a été faite par la direction générale des impôts. Jusqu’à 800 millions d’Ariary d’amendes Des grossistes d’Analamanga doivent s’acquitter

Baisse de salaires et d’indemnités des députés : le gouvernement passe à l’acte

La baisse a été appliquée

L’Exécutif ne semble pas avoir rebroussé chemin dans la révision à la baisse des salaires et indemnités des députés. Ces derniers ont commencé à encaisser leurs indemnités de session et ont constaté la baisse. Un total de 2,5 millions d’Ariary 2,5 millions d’Ariary, c’est le montant total des indemnités et salaires (carburant et communications exclus)

Député Mara Niarisy : nos soldats sont mous et lâches

Certains prennent la fuite dès le premier coup de feu

Le comité ad hoc pour la lutte contre l’insécurité mis en place à l’Assemblée nationale s’est penché les problèmes des forces de l’ordre dans le pays. D’après ce comité, les soldats malgaches sont mous, lâches et inexpérimentés. Ils prennent la fuite dès le premier coup de feu Le député Mara Niarisy n’y est pas allé

Refus de passation de service : le MAPAR explique

Christine Razanamahasoa reviendra bientôt

Les anciens membres du bureau permanents ont rendu les clés de leurs bureaux, bien qu’ils aient boycotté la cérémonie organisée pour la passation de services. D’après les explications, le a adopté cette décision du fait que la HCC considère l’ancien bureau comme n’ayant jamais existé. Aucune passation à faire D’après le , il n’y a

Éducation nationale : une carte de l’éducation pour lutter contre la corruption

Réforme au MEN

Le ministre de l’Éducation nationale Paul Rabary entreprend sa lutte contre la corruption dans son ministère. D’après ses explications, la corruption a été pratiquée à grande échelle par l’entourage de l’ancien ministre, mais aussi par d’autres responsables en aval. 2 millions d’Ariary pour être embauché Le ministre Paul Rabary entend lutter contre la corruption qui

Conjoncture : le pays a passé 3 mois sans législateurs

Des députés inutiles à ce jour

Le rôle de législateur est complètement perdu de vue à Tsimbazaza, les députés étant occupés à parfaire leur confort. Les travaux de session quant à eux sont délaissés, retardant ainsi le démarrage de l’Exécutif. 3 mois sans vrais députés Jusqu’à ce jour, 15 mai 2014, le Parlement de la IVe République n’a servi à rien

Rajaonarimampianina – Kolo : de piètres gouvernants

La charrue, toujours avant les boeufs

Jusqu’ici, la gouvernance de Hery Rajaonariampianina ressemble à un chantier sens dessus dessous. Aucune des décisions capitales prises à ce jour ne respecte la procédure le cadre légal, ni même la logique de gouvernance. Entre le Parlement et l’Exécutif Dès la nomination du Premier ministre, rappelons que le Président de la République a donné des

BP-AN : Christine Razanamahasoa et consorts refusent de rendre les clés

Des travaux remises à une date ultérieure

Christine Razanamahasoa et quelques-uns de ses alliés continuent à faire blocage à l’Assemblée nationale. L’attente de la passation de services et de la mise en place des nouvelles structures de la Chambre contraint le bureau permanent à repousser certains travaux de la session ordinaire. Des biens confisqués Les anciens membres du  refusent de rendre les

PGE en français : Kolo Roger tente de se défendre

Des problèmes techniques, vraiment ?

Le Premier ministre Kolo Roger cherche une échappatoire pour tenter de convaincre qu’il maitrise la langue malgache malgré sa prestation en français à Tsimbazaza. Bien qu’il ait prétexté des « problèmes techniques » lors de la présentation du , il a prétendu plus tard qu’il a fait la lecture en français pour ne pas laisser

Décentralisation effective : les responsables ne savent pas ce qu’ils demandent

Les lois existent mais ne sont pas appliquées

Les Maires de Madagascar se plaignent de manques de liquidités, et demandent une augmentation de la subvention allouée par le le pouvoir central. Le ministre de l’Intérieur quant à lui a souligné que ces collectivités décentralisées peuvent subvenir à leurs besoins sous condition d’une meilleure gestion. Effective, mais inappliquée Chaque Commune de Madagascar recevait une

Retour de Marc Ravalomanana : un délai de 6 mois imposé au Président

6 mois pour agir

La mouvance Ravalomanana ne donne pas carte blanche au Président Hery Rajaonarimampianina quant au retour de Marc Ravalomanana au pays. Guy Rivo Randrianarisoa, député élu sous la bannière de la mouvance a fixé un délai pour ce retour. Un délai de 6 mois environ 6 mois, c’est le délai accordé par le député Guy Rivo