Les petites annonces gratuites sur TNN

Postez gratuitement votre petite annonce sur tananews
http://annonces.tananews.com
Andilana 40

Live TNN : L'actualité en temps réel

Charges retenues contre Alain Ramaroson : une liste à rallonge

- Atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat et tentative de coup d’Etat. – Une affaire de litige foncier qui se serait produit en 2013 du côté d’Ambatondrazaka – Vols de voitures Alain Ramaroson bénéficie pour le moment d’une liberté provisoire. Le message semble très clair : « Soit tu te tiens à carreau … soit

Éducation : le SEMPAMA menace de boycotter le 3e trimestre de l’année scolaire

Le SEMPAMA (Syndicat des enseignants de Madagascar) dénonce la politisation de l’éducation nationale et menace de boycotter le 3e trimestre de l’année scolaire 2014-2015. Les membres de ce syndicat se plaignent notamment de la nomination des membres du HVM aux postes à responsabilité dans les régions, mais aussi des manœuvres d’intimidation visant à obliger les

Andrebabe : 150 Sri-Lankais sommés de quitter une carrière exploitée illicitement

150 Sri-Lankais qui exploitent illicitement une mine dans la Commune d’Andrebabe sont sommés par la Police des mines de quitter les lieux. Des éléments des forces de l’ordre ont été envoyés sur place et sont prêts à intervenir.

Alain Ramaroson : une affaire datant de 2013, remise sur la table

D’après Me Willy Razafinjatovo, avocat d’Alain Ramaroson ce dernier a fait l’objet d’une enquête sur une affaire qui date de l’année 2013, en plus de l’enquête sur la manifestation qu’il allait organiser à Vassacos. Cette seconde enquête porte sur l’atteinte à la sûreté de l’État. Malgré tout, Alain Ramaroson a obtenu une liberté provisoire, hier

Port de Toamasina : bientôt, un dispositif de contrôle des navires

Un dispositif de contrôle des navires entrants et sortants conformément au Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires sera bientôt mis en place au port de Toamasina. Ce marché a été obtenu par la société belge ATPMS par voie d’appel d’offres.

Grève des Inspecteurs du travail : le ministre de tutelle suspecte des dessous politiques

Le ministre de la Fonction publique, Jean de Dieu Maharante a précisé que les Inspecteurs du travail ont tout à fait le droit de faire la grève. Il estime cependant que le moment est mal choisi pour cette grève qui pourrait cacher des dessous politiques.

Arrestation d’Alain Ramaroson : Monja Roindefo dénonce

Monja Roindefo dénonce l’arrestation d’Alain Ramaroson et avance que cette mesure va à l’encontre de la démocratie. Il se demande si les arrestations politiques et les procès politiques favorisent la stabilité politique.

États-Unis : un don d’une valeur de 150 000 dollars pour les sinistrés

Les États-Unis ont fait un don d’une valeur de 150 000 dollars aux sinistrés à Andohatapenala, hier 30 mars 2015. Ce don comprend des tentes, des médicaments, ainsi que des kits d’hygiène et de purification d’eau.

Sapeurs pompiers : un don de vêtements et de tôles aux sinistrés

Les sapeurs pompiers de Tsaralalàna ont fait un don de 3 balles de vêtements aux sinistrés d’Andohatapenaka, ce 30 mars 2015. Ils ont également offert des tôles destinées à la réhabilitation des maisons détruites par les intempéries de ces derniers mois.

Ankatso : les étudiants en grève contre le CROUA

Les étudiants de l’université d’Ankatso sont entrés en grève ce 30 mars 2015. Ils contestent la décision du CROUA (Centre régional des œuvres universitaires d’Antananarivo) de supprimer les quotas des associations estudiantines par région dans l’attribution des logements universitaires. En effet, ces associations d’étudiants avaient jusqu’ici un quota qu’ils pouvaient gérer et attribuer aux étudiants

Andohatapenaka : les sinistrés en grève veulent rentrer chez eux

Les sinistrés en grève à Andohatapenaka ont déclaré qu’ils ont projeté de regagner leurs foyers respectifs, car ils ont assez qu’on leur sert les mêmes plats tous les jours. Ils exigent cependant que tous les dons en nature offerts par les partenaires étrangers, les associations et les politiciens locaux doivent être distribués avant leur départ.

Alain Ramaroson : garde à vue prolongée

Finalement, Alain Ramaroson ne sera pas présenté au Parquet ce 30 mars et sa période de garde à vue a été prolongée. D’après son avocat, cette garde à vue a été prolongée pour mener une enquête sur des charges supplémentaires.

Soava Andriamarotafika : une 2e convocation

Après avoir été brièvement remis en liberté, Soava Andriamarotafika a de nouveau été convoqué à la gendarmerie de Betongolo, cet après-midi du 30 mars 2015. Les journalistes sont massivement présents sur les lieux pour montrer leur solidarité avec leur collègue.

COMESA : le 19e sommet, à Madagascar

Hery Rajaonarimampianina est actuellement à Addis Abeba pour représenter Madagascar au 18e Sommet du COMESA (Marché commun pour l’Afrique orientale et australe). L’accueil du 19e Sommet du COMESA en 2016 par Madagascar a été officialisé au cours de ce 18e Sommet.

Laza Razafiarison : le mandat de Rajaonarimampianina risque d’être court que celui de Zafy

Laza Razafiarison est d’un avis que le régime de Hery Rajaonarimampianina risque d’être encore plus court que celui d’Albert Zafy. D’après ses explications, l’impopularité, le non-respect de la Constitution et la persécution de politiciens sont les signes de la fin d’un régime.

Andohatapenaka : des sinistrés font une grève de la faim

Des sinistrés hébergés à Andohatapenaka ont décidé de faire la grève et de refuser les rations qui leur sont offertes. Ces sinistrés exigent qu’on leur offre des couvertures et des matelas, car les nuits seraient rudes sur ce site.

Betongolo : Soava Andriamarotafika remis en liberté

Le journaliste du groupe Viva, Soava Andriamarotafika a été remis en liberté à l’instant. Il a été auditionné pendant environ 1 heure par la gendarmerie de Betongolo, ce 30 mars 2015.

Arrestation : Soava Andriamarotafika, accusé de complicité

Soava Andriamarotafika, journaliste du groupe Viva qui a été arrêté le 28 mars 2015 avec Alain Ramaroson est accusé de complicité dans une manifestation sans autorisation, selon son avocat. Ce journaliste, rappelons-le, était dans le véhicule de Alain Ramaroson lors de l’arrestation.

Arrestation Alain Ramaroson : injuste, selon Albert Zafy

Albert Zafy est d’un avis que l’arrestation de Alain Ramaroson est une forme d’injustice. Il estime que ce politicien est comme tout autre citoyen qui désire s’exprimer sur la situation qui prévaut dans le pays.