Les petites annonces gratuites sur TNN

Postez gratuitement votre petite annonce sur tananews
http://annonces.tananews.com
Andilana Noel

Actualité sur Dolin Rasolosoa

VMSA : tant d’opportunistes réunis dans un seul camp

Des opportunistes comme acolytes

La création du VMSA pour « protéger l’ordre constitutionnel » continue à susciter les réactions. Le député Rodin Rakotomanjato estime que cette plateforme sera un danger pour le régime, plus qu’un rempart. Une troupe d’opportunistes La création de la plateforme  est un signe de l’instabilité du régime, selon le député Rodin Rakotomanjato. La mise en

VMSA : le camp Rajaonarimampianina se fabrique un rempart de papier

Le régime improvise

Le HVM a réuni tous les politiciens véreux et versatiles dans une plateforme, pour défendre le choix du Peuple et la légalité. Le parti du pouvoir espère que cette plateforme pourra servir de rempart à un régime impopulaire et abandonné par nombre de ses collaborateurs. Panique suite au retour de Marc Ravalomanana « Les autorités

Avenir politique : Dolin Rasolosoa n’y pense pas

Le Général Dolin Rasolosoa affirme que la question de son avenir politique importe peu. Il ajoute qu’il est satisfait du contexte actuel, car la lutte de 2009 a abouti vers des élections et la mise en place d’un régime accepté par la Communauté internationale.

Trahison envers Andry Rajoelina : Dolin Rasolosoa accorde le bénéfice du doute au PRM

Dolin Rasolosoa est d’un avis qu’il faut attendre la désignation du Premier ministre avant de tirer des conclusions sur l’éventualité d’une trahison de Hery Rajaonarimampianina envers Andry Rajoelina. « Je crois que le PRM connait les valeurs malgaches », a-t-il enchainé.

Décret n° 2013-593 : un non-respect flagrant de la hiérarchie des lois

Un décret pour outrepasser une loi

Comme il fallait s’y attendre, le décret n° 2013-593, arboré par le ministère de l’Intérieur pour autoriser la participation des Chefs d’Institutions à la campagne électorale suscite la polémique. Pour sa part, le CNOE (Comité national d’observation des élections) a porté l’affaire devant le Conseil d’État. Le CNOE a soumis une requête de sursis à

Dolin Rasolosoa : « les politiciens ont assez parlé »

Le Général Dolin Rasolosoa estime que les politiciens ont assez parlé et qu’ils ont eu maintes fois la chance de se réconcilier. « Aujourd’hui, il est temps de laisser le Peuple s’exprimer et juger », a-t-il ajouté pour exprimer sa désapprobation sur les manœuvres de contestation des élections.

Intégration d’électeurs pour le 20 décembre : des membres du CST insistent

Dolin Rasolosoa insiste

Bien que l’Exécutif et la CENI-T se soient résignés sur l’impossibilité d’inscrire les électeurs n’ayant pas pu voter le 25 octobre dernier, des membres du CST continuent à insister sur le sujet. Dirigé par les généraux Dolin Rasolosoa et Désiré Ramakavelo, ce groupe de parlementaires avance la crainte de troubles pour soutenir leur plaidoirie. La

Exclusion de Andry Rajoelina : tout n’est pas gagné

Andry Rajoelina n'est pas tout à fait hors course

Andry Rajoelina a toutes les possibilités de rester dans la course à la Magistrature suprême en toute légalité. Le détail qui semble avoir échappé à toutes les attentions a été confirmé par un employé au sein de la Cour électorale spéciale. L’Ordonnance n° 2013-002 stipule au sujet de la proposition de remplaçant dans la course

Candidats controversés : Dolin Rasolosoa plaide pour une ultime rencontre malgacho-malgache

Trancher sur le sujet autour d'une table

Le cas des candidats controversés par rapport à la Communauté internationale et l’organisation des élections continue à faire couler beaucoup d’encre. Pour sa part Dolin Rasolosoa s’oppose au diktat des pays étrangers et propose une ultime rencontre malgacho-malgache pour trancher sur le sujet. En marge de sa rencontre avec l’ambassadeur sortant de la Russie SEM

CST : règlement de compte entre le clan Rajoelina et le comité ad hoc

Le comité ad hoc mis hors d'état de nuire

La tension monte d’un cran au CST suite à la publication d’un décret démettant plusieurs membres de la Chambre par le clan Rajoelina. Selon les membres limogés, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un règlement de compte pour écarter ceux qui voulaient destituer Dolin Rasolosoa. Andry Rajoelina tient à tout prix à garder

CES, CSC, FFM, MFA, CI, Transition : plus on cogite, plus en s’emmêle

Quand l'égoïsme met tout en désordre

La scène politique malgache est sens dessus dessous depuis quelques jours suite à la combine de Andry Rajoelina, du FFM, du CSC et des Forces armées pour reporter la date des scrutins. Les citoyens assistent à un imbroglio sans précédent entre la CES, le CSC, le FFM, le MFA, la Communauté internationale et le régime

Vide institutionnel ou usurpation de fonctions : énième coup d’État dans un régime anticonstitutionnel

Tout est possible dans les heures à venir

La CENI-T maintient les dates prévues pour les élections en plaidant la nécessité d’une concertation avec les experts des Nations Unies pour pouvoir modifier le calendrier électoral. Sauf en cas de revirement, Madagascar s’embarquera dans un vide institutionnel. Madagascar s’embarquera dans un vide institutionnel cet après-midi. Officiellement, la vacance de poste sera constatée à la

Présidentielle : les poids plume veulent faire d’une pierre deux coups

Objectif : 32 candidats

Et si on pouvait débloquer les financements de la Communauté internationale tout en éliminant les candidats trop gênants du fait de leur fort potentiel électoral ? Le projet couve en ce moment pendant les concertations de plusieurs candidats à la présidentielle. Sans les 3 candidats, c’est déjà ça La priorité pour ces candidats est d’éliminer

Dolin Rasolosoa : « Je n’ai jamais envisagé de me présenter, mais… »

Dolin Rasolosoa réfléchit sur sa candidature

Une faction des anciens manifestants du 13 mai en 2008 s’est regroupée pour revendiquer la candidature du Général Dolin Rasolosoa à la Présidentielle. L’actuel président du CST voit là une raison de réfléchir à sa participation à la course à la magistrature suprême. Le Général Dolin Rasolosoa réagit à la sollicitation des membres du «

TGV – UDRC : le désir de contrôler toutes les Institutions

Lanto Rakotomavo tire les ficelles

Les politiciens se succèdent tandis que la politique demeure. Le parti TGV, épaulé par le groupement UDR-C s’acharne sur les politiciens des autres fronts dans l’objectif d’avoir le contrôle optimal du pouvoir de transition. Andry Rajoelina et le parti TGV s’acharnent sur les politiciens des autres fronts. Pour le cas de la ministre Daniella Randriafeno,

Destitution de Dolin Rasolosoa : la mouvance Ravalomanana en désaccord

Désaccord sur la déstitution du PCST

Le projet de destitution du Général Dolin Rasolosoa est toujours sur les rails. Les membres de la mouvance Ravalomanana n’arrivent pas à trouver le diapason pour adopter une position commune vis-à-vis de ce projet. Éliane Naika : « Je ne vois pas où est la faute du président Dolin ». Éliane Naika compte parmi les

Remous au CST : Yves Aimé Rakotoarison et consorts concoctent l’éviction de Dolin Rasolosoa

Dolin Rasolosoa sur la sellette

La Chambre haute de la Transition est devenue la scène de discordes et de zizanie entre ses membres depuis quelques jours. Un groupement de parlementaires concoctent la destitution de Dolin Rasolosoa du fait de leur insatisfaction. Ils sont regroupés au sein du Groupement des éclaireurs de Contact (GEC) et ils projettent de destituer le président

Sortie de crise en déroute : Hans-Dieter Stell et Dolin Rasolosoa se jettent la balle

A qui la responsabilité ?

Hans-Dieter Stell, chargé d’affaires par intérim de l’ambassade d’Allemagne a interpellé les partis prenantes à la Feuille de route, afin qu’ils privilégient le dialogue pour débloquer la situation à Madagascar. Le Général Dolin Rasolosoa du CST quant à lui préfère mettre ce blocage à la solde de la communauté internationale. « Madagascar risque de passer

Casse-tête au parlement entre absentéisme, vice de procédures et contestations

Des difficultés à surmonter au CST comme au CT

Les débats de la cinquième session extraordinaire du parlement s’annoncent houleux. Dès la première journée de session, les critiques et récriminations venant des membres se sont multipliés. Les deux Chambres législatives sont prévues se pencher sur les Projets de loi concernant les élections pour 12 jours, à compter d’hier. La première difficulté réside au niveau

Madagascar est devenu un pays des plus ridicules

L

Comme il se dit, l’exemple vient d’en haut, aussi il ne serait pas déplacé du juger que Madagascar est devenu un pays ridicule depuis 3 années. Après tout, le Peuple malgache n’est-il pas représenté au Parlement par de soi-disant parlementaires sans qualité, au même titre que le numéro un du pays ? Prenons l’exemple du